Bienvenue

L'émancipation vers l'harmonie

Dès le départ, quand nous avons créé l'IDEAl, nous avions à l'esprit que si nous voulions réussir à mettre en place une société respectueuse de la nature, on ne pouvais pas seulement agir sur la question dite "environnementale". On ne pouvait pas seulement agir sur les problèmes de pollution, d'exploitation à outrance de la nature et de réduction de la biodiversité parce que nous avions conscience que la relation des gens à la nature est directement liée à leurs conditions économiques, sociales et politiques. Comment s'engager dans la transformation écologiste quand elle nous est vendue à prix fort comme argument commercial par ceux qui possèdent les richesses et que l'on doit se battre tous les jours pour s'assurer une vie décente ? Comment s'engager dans la transformation écologiste si l'on a pas les moyens de développer une relation de connaissance et d'empathie avec la nature ? Comment mettre en place la transformation écologiste si l'on n'a pas de pouvoir politique ?

Si nous voulons réussir à changer la société pour la rendre respectueuse des non-humains, intégrer durablement l'être humain au monde qui l'entoure, il nous faut donc prendre en compte l'ensemble des conditions de vie des gens. En plus d'actions de protection des écosystèmes et d'éducation à l'environnement, il nous faut donc organiser des actions de solidarité et d'éducation populaire, pour permettre l'émancipation des gens vis-à-vis des aliénations, des oppressions, et des normes de la société actuelle. Permettre à toute personne de s'ériger elle-même ses propres principes sur des bases rationnelles et donc, espérons-le, des principes écologistes est un de nos principaux objectifs étant convaincus et convaincues que la transformation de la société viendra des changements individuels associés à l'action collective.

Les principes qui ont lancé la création de l'IDEAl nous ont rapidement portés à nous tourner vers l'écologie sociale. En effet, Murray Bookchin, penseur fondateur de l'écologie sociale a mis en évidence que notre rapport social à la nature, considérant la domination de l'humain, est directement produit par nos rapports de dominations entre humains. Il nous semble donc absolument nécessaire à la transformation écologiste de lutter contre toutes les formes d'oppressions et de dominations qui ont cours dans nos sociétés. Nous pensons évidemment au capitalisme associé à l'Etat-nation, qui permettent la domination des riches et des bureaucrates sur les producteurs et productrices, tout en favorisant le racisme et la xénophobie divisant la classe laborieuse et oppressant d'autant plus les personnes racisées. Nous pensons tout autant au patriarcat organisant l'oppression et l'exploitation des femmes par les hommes ainsi que la domination, comme son nom l'indique, du Père et des adultes sur les enfants. Patriarcat qui oppresse également toute personne divergeant de son système de classification - le genre binaire et l'hétéro-normativité - et par là toute personne LGBTQIA+. Nous pensons également aux religions qui établissent des normes oppressives et exigent la soumission à des principes obscurantistes. Nous pensons de même à toutes les autres oppressions, généralement fortement liées à ces systèmes mais pas nécessairement.

Il est pour nous indispensable de lutter pour l'égalité de toutes et tous, c'est-à-dire la libre possibilité de vivre selon sa propre volonté et ses propres principes sans dominer ni être dominé. C'est une part indispensable du combat contre la domination de l'humain sur les non-humains. Cette lutte implique pour nous de développer une compréhension et une opposition radicale, au sens de trouver la racine du problème pour la détruire. Cette recherche doit nécessairement s'effectuer sur une base rationnelle et s'appuie donc à la fois sur les données de la recherche scientifique et les travaux philosophiques passés, leur analyse, leur mise en relation, et s'oppose à toute pensée obscurantiste.

Pour toutes ces raisons, l'objectif de l'IDEAl est donc de rassembler toutes les personnes voulant se mobiliser radicalement, contre l'ensemble des oppressions, pour l'avènement d'une société libertaire, écologiste sociale. Pour cela, nous souhaitons la bienvenue à toute personne, aussi bien les personnes déjà sensibilisées à l'écologie sociale que les personnes ne luttant pour le moment que contre certains systèmes d'oppressions. Notre objectif est de pouvoir développer ensemble notre compréhension des systèmes d'oppression et de domination pour avancer vers toujours plus de cohérence et de radicalité dans notre compréhension des oppressions et dans les actions de lutte que nous mettrons en place. D'ores et déjà, nous vous prions de nous excuser si jamais nous étions oppressifs dans nos discours ou nos façons d'agir. Nous vous invitons à venir nous en informer, nous former, nous sensibiliser à notre erreur pour que nous puissions évoluer dans le bon sens. Notre volonté est avant tout de pouvoir avancer ensemble vers une société libertaire, libérée des oppressions, des dominations, des aliénations et des injustices. La perfection n'est probablement pas de ce monde, mais jours après jours nous devons chercher à nous en rapprocher.

Le fonctionnement de l'IDEAl intègre également nos objectifs de lutte dans le sens où elle doit permettre d'expérimenter entre nous la société que nous voulons voir apparaître. Ainsi, le pouvoir de décision est exercé par chacun et chacune de ses membres réunis en assemblée générale et dont les représentants ne sont que des mandataires et portes-parole. Les membres de l'IDEAl sont responsables d'elleux-mêmes  et ne sont pas sensé attendre les directives du bureau. Ils et elles sont des forces de propositions, et des forces d'actions au sein de l'association, leurs initiatives sont le moteur de celle-ci. Ainsi, il n'est pas incompatible pour nous que des gens s'investissent dans l'association à distance (nous sommes actuellement essentiellement actifs en Haute-Gironde (33)) ou développent un groupe local autours de chez eux. Notre volonté est principalement d'agir au niveau local en promouvant l'écologie sociale par tous les moyens, de l'action directe de solidarité ou de lutte, à l'éducation populaire et la création culturelle. Si vous avez envie de lutter dans le même sens que nous tout en utilisant vos compétences propres, vous êtes bienvenus pour proposer des actions à votre mesure.

Charte de l'IDEAl

L'Initiative pour un Développement Ecologique Alternatif lutte pour une société écologique, libertaire et sociale libérée des dominations. Nous cherchons ainsi à construire cette nouvelle société en nous inspirant de penseurs tels que Murray Bookchin, fondateur de l’écologie sociale, dont nous continuons les analyses et propositions au jour des différents enjeux politiques actuels. Ainsi, cette nouvelle société devra permettre le développement de valeurs s’opposant aux systèmes de domination et à leur pouvoir sur nos vies :

  •  L'harmonie ; c’est-à-dire la coexistence la plus respectueuse et sereine possible, à travers une vie commune sur un territoire partagé (la terre au niveau global), des humains et des non-humains.
  •  La démocratie ; c-est-à-dire la gestion politique des affaires collectives de manière directe, ou la plus directe possible, par les personnes concernées.
  •  La liberté et l'autonomie ; c’est-à-dire l’émancipation vis-à-vis des besoins élémentaires, en les comblant de la manière la plus autonome possible, et vis-à-vis des schémas d’oppression et de dominations, qu’ils soient structurels ou inter-individuels.
  •  L'équité ; c’est-à-dire l’accès pour toute personne aux produits et services de la commune en fonction de ses besoins en y contribuant en fonction de ses moyens.
  •  L’universalisme et l’humanisme : c’est-à-dire la défense de l’unité dans la diversité et le refus de toute forme d’essentialisme servant à diviser, classer et hiérarchiser des personnes.
  •  La vérité, la transparence et la confiance ; c’est-à-dire la recherche, la défense et la diffusion de la connaissance la plus juste possible, en laquelle nous pouvons placer la meilleure confiance, mais aucune certitude, à travers une méthode adaptée et critique en perpétuelle amélioration.

Parvenir à cette nouvelle société, est pour nous avant tout une affaire collective et politique, bien qu’elle implique également une révolution individuelle et intérieure, nous pensons qu’il s’agit avant tout de faire primer la solidarité. C’est à dire de tout mettre en œuvre pour faire en sorte que toute personne puisse avoir accès à la vie que nous défendons à travers nos principes. Surtout ne laisser personne derrière. Pour cela, nous privilégions les actions non-violentes telles que l’éducation populaire, la désobéissance civile, le boycott et la grève. Cependant, face à la violence quotidienne et insidieuse, et de plus en plus éclatante et visible, de la société que nous combattons, la violence opposée, telle que le sabotage ou la défense légitime est pour acceptable. Bien que déplorable, celle-ci sera probablement nécessaire pour la protection du développement de la société écologiste sociale face à la société patriarcale, capitaliste et national-étatique.

Objectifs 2020

Après une année 2019 sous le signe de l'inactivité, en 2020, nous voulons reprendre, tranquilement et progressivement nos activités de promotion de l'écologie sociale.

Cette année, nous débuttons donc deux nouveaux projets :

D'une part, nous avons décidé de développer un blog sur le site internet. Celui-ci permettra la publication d'articles de réflexion, de témoignages, de fiches de lectures, et autres écrits permettant de développer des idées et propositions pour un avenir commun écologiste social à partir des conditions matérielles et existentielles du monde actuel. Ces textes pourront s'adresser aussi bien aux êtres individuels qu'aux collectifs et à l'ensemble commun, à travers une approche théorique, pratique ou également estéthique pour faire exister ce nouveau monde, cet avenir désirable d'émancipation et d'harmonie. Toute personne, membre ou non de l'IDEAl, ayant envie d'y contribuer peut proposer des texte pour y être publiés. Chaque texte est soumis à une validation de l'équipe rédactrice de l'IDEAl pour éviter la publication de contenus oppressifs ou trop éloignés de l'objectif du blog mais la divergence de points de vue et les débats qui peuvent en découler seront appréciés pour faire avancer l'écologie sociale.

 

D'autre part, nous allons mettre en place un projet de réflaction collectif pour développer une agriculture écologiste sociale. Ce projet vise à proposer un ensemble théorique et pratique, situé dans les conditions agricoles particulières de haute-gironde, constituant un modèle agricole respectant les principes et idéaux de l'écologie sociale. Il s'agira de mettre en avant à la fois un idéal à atteindre et le développement de pratiques permettant de l'approcher au mieux dans le contexte actuel. Dans cet objectif, ce projet se réalisera en échange permanent entre réflection intellectuelle et théorique, et action pratique, entre militants et militantes écologistes sociales et agriculteurices. Notamment pour faire avancer les réalisations de la ferme Happy Culture, la ferme de l'écologie sociale, et les autres agricultrices et agriculteurs de Haute-Gironde qui le souhaiteraient. Les dates des réunions de réflaction seront publiées dans l'agenda du site.

En savoir un peu plus...